top of page

TOUT SAVOIR SUR LE CBD

feuille de cbd

QUE VEUT DIRE CBD ?

On parle de CBD pour désigner le CannaBiDiol, une substance active présente dans la plante de chanvre (comme le THC), principalement au niveau de la fleur et des feuilles adjacentes.

QU’EST CE QUE LE CBD ?

Le CBD est une des principales substances actives de type cannabinoïde de la plante de chanvre (Cannabis Sativa), au même titre que le THC (delta9-tétrahydrocannabinol). On la trouve principalement au niveau de la fleur et des feuilles adjacentes. Le CBD vendu en France est extrait d'une variété de cannabis spécifique autorisé pour sa culture car il contient moins de 0.3% de THC et n'est donc pas considéré comme un stupéfiant. "Le CBD reste tout de même une substance à effet psychoactif, qui peut avoir des interactions avec d'autres molécules, notamment des médicaments", estime la MILDECA.

LE CBD EST-IL LEGAL EN  FRANCE ?

Oui.

Une décision de la Cour de justice européenne en novembre 2020 a reconnu que le cannabidiol n'était pas un stupéfiant accélérant son développement en Europe.

Le gouvernement français avait cependant souhaité interdire la vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD en décembre 2021 car "la consommation par la voie fumée de fleurs et de feuilles brutes présente des risques sanitaires avérés". Une décision que le Conseil d'Etat a annulé en janvier puis en décembre 2022, retenant "qu'il n'est pas établi que la consommation des fleurs et feuilles de ces variétés de cannabis avec un faible taux de THC comporterait des risques pour la santé publique". Le Code de la santé publique (article R. 5132-86) interdit la production, la commercialisation, la détention, l'achat ou la consommation de cannabis (plante, résine et produits dérivés). Mais il prévoit aussi que "la culture, l'importation, l'exportation et l'utilisation industrielle et commerciale de variétés de cannabis dépourvues de propriétés stupéfiantes" peuvent être autorisées. Le CBD est légal en France sous certaines conditions rappelées par le gouvernement :

 

  • Les produits issus du chanvre mis sur le marché doivent avoir une teneur en THC qui n'est pas supérieure à 0,3%. A défaut, ils relèvent de la politique pénale de lutte contre les stupéfiants.

  • Les liquides de vapotage contenant du CBD produit de façon chimique ou obtenu par extraction des fleurs et feuilles de la plante de chanvre sont autorisés, sous réserve qu'importateurs et vendeurs se soient assurés que leurs fournisseurs se sont conformés aux obligations de déclaration au titre de la réglementation européenne (REACH).

  • Les produits contenant du CBD ne peuvent, sous peine de sanctions pénales, revendiquer des allégations thérapeutiques, à moins qu'ils n'aient été autorisés comme médicament à usage humain ou vétérinaire. 

  • Pour les produits cosmétiques, à ce jour, seul le CBD pur, sous forme d'isolat, y est autorisé.

  • Les publicités en faveur de produits contenant du CBD ne doivent pas entretenir de confusion ou faire l'amalgame avec une consommation de cannabis à usage dit récréatif et faire ainsi la promotion du cannabis.

  •  

QUEL EST LE TAUX DE THC DANS LE CBD ?

Selon l'arrêté du 30 décembre 2021, les produits à base de CBD doivent avoir une teneur en THC qui n'est pas supérieure à 0,3%. A défaut, ils relèvent de la politique pénale de lutte contre les stupéfiants.

Nos produits ne contiennent pas de THC.

QUELS SONT LES EFFETS DU CBD SUR LA SANTE ?

Les effets du CBD sont aujourd'hui reconnus. Consommé avec modération, il soulage la douleur, l'anxiété, les troubles intestinaux, les irritations de la peau. Il jouerait également un rôle important sur des maladies neurologiques, et même le cancer, notamment dans le traitement de la douleur et des nausées dus à la chimiothérapie.

Il semblerait que les progrès ne s'arrêtent pas là. De nombreuses études en cours tendraient à démontrer d'autres effets bénéfiques du CBD.

 Cette molécule pourrait peut-être agir :

  • dans la prévention du diabète ;

  • dans le traitement de la toxicomanie, en réduisant la dépendance ;

  • dans le traitement de certaines maladies mentales, comme la schizophrénie, en réduisant les symptômes psychotiques ;

Les études et recherches médicales doivent malgré tout se poursuivre pour obtenir des résultats concrets.

LE CBD EST-IL AUSSI FORT QUE LE THC ? PEUT IL RENDRE ACCRO ?

Le CBD vendu en France est moins fort que le cannabis (illégal en France) puisqu'il est extrait d'une variété de chanvre qui, pour être cultivée en France, doit contenir moins de 0, 3% de THC. Le CBD n'est donc pas un stupéfiant contrairement au cannabis. Le bien-être n’est pas dangereux et il ne vous rendra pas dépendant. 

C’est grâce à ses substances psychoactives que le cannabidiol activerait les récepteurs de la sérotonine, "l'hormone du bonheur". Il jouerait uniquement un rôle positif et bienfaisant, en aidant à réguler l'humeur et la tension. On pourrait même "oser" comparer le CBD au chocolat, à consommer avec modération bien évidemment (le CBD, pas le chocolat) !

 

EXISTE-T-IL DE REELS DANGERS A CONSOMMER DU CBD ?

  La psychoactivité ?

Un agent psychoactif est, par définition, une substance chimique qui influe sur l'activité mentale et l'esprit (conscience, humeur, perception). Attention, cela ne veut pas pour autant dire que cet agent est dangereux.

Mais alors, qu'en est-il du CBD ? On peut parler de psychoactivité dans la mesure où il agit sur certaines molécules du cerveau. Toutefois, et c'est la bonne nouvelle, le CBD n'altère absolument pas la perception et l'état de conscience de la personne qui en consomme. Il n'a aucun effet euphorisant ou planant, contrairement au THC. Le côté psychoactif pourrait davantage se comparer à celui qu'entraîne le café, avec l'effet inverse d'apaisement et éventuellement de somnolence. On ne peut donc pas, dans ce cas, parler de danger réel du CBD, sauf en cas de conduite où nous vous conseillons d’être vigilant.

  Toxicité ?

Pour que le CBD soit dangereux ou toxique, il faut qu'il y ait une consommation abusive et un surdosage vraiment important.

  En cas d'interaction avec certains médicaments et traitements ?

Le CBD pourrait également interagir avec un certain nombre de médicaments. Il modifierait leur action et leur efficacité, sans pour autant entraîner d'effets toxiques. Les traitements concernés seraient entre autres des antidépresseurs, des antalgiques, des contraceptifs oraux, des anti-coagulants… Pour éviter cette situation, il est donc indispensable de prendre conseil auprès de votre médecin avant un usage du CBD, notamment si vous souffrez d'une maladie chronique nécessitant la prise d'un traitement régulier.

  La dépendance ?

Tout d'abord, quand une personne est-elle réellement dépendante ? Lorsqu’elle consomme de façon incontrôlée des substances psychoactives, au point de ne pas pouvoir s'en passer. Ces substances agissent sur les récepteurs de l'organisme qui provoquent l'effet euphorisant et planant.

En revanche, dans le cas d'une consommation élevée, voire trop élevée de CBD, les récepteurs se bloquent et le consommateur ne ressent pas le besoin d'augmenter les doses. C'est pour cette raison qu'il n'y a ni dépendance, ni accoutumance. Donc, aucun danger à signaler concernant le CBD.

Pour être plus précis, le CBD n'agit pas sur ces mêmes récepteurs mais, au contraire, sur ceux qui libèrent la célèbre hormone du bonheur : la sérotonine (encore la même que pour la consommation de chocolat !). Contrairement au THC qui, lui, agit sur la dopamine et provoque une certaine euphorie, ainsi qu'une dépendance.

Dans le cas du CBD, celui-ci n'agissant pas sur la dopamine, il n'y a pas d'effet planant, mais au contraire une sensation de bien-être, parfaitement contrôlée et contrôlable. Il ne contient pas les substances actives qui engendrent la dépendance. Bien au contraire, l'une des propriétés du cannabidiol serait de contrôler et limiter la consommation de substances addictives, comme le tabac ou l'alcool.

  Les effets secondaires ?

De façon générale, le CBD ne représente pas de danger, Il peut toutefois entraîner quelques effets secondaires, dont l'intensité est bien évidemment différente d'une personne à l'autre. Ces symptômes ne sont que temporaires et s'atténuent jusqu'à disparaître complètement, rien qu'en diminuant la consommation, ou simplement après ingestion par l'organisme.

  Quelles sont les indications du CBD ? 

"Le CBD vendu dans les boutiques n'a pas de propriétés médicales" précise bien le Dr Pascal Douek. "Il peut être utilisé pour se détendre, s'apaiser, être moins stressé(e), en cas de problème de sommeil, pour supporter un peu mieux des douleurs" explique-t-il.

les bienfaits du cbd  sur le corps

Le CBD ne se substitue à aucun médicament ni traitement thérapeutique .  

bottom of page